Découvrez le théâtre

Transmettre des émotions, relier la grande Histoire aux petites, celle des grands auteurs classiques et des grandes oeuvres remises au goût du jour au gré d’interpréta-tions parfois plus contemporaines : telles sont les sources d’inspiration d’une programma­tion riche, de qualité et pleine de style.

En convoquant Molière, Dvorâk, Schubert, Verdi, ou encore Brahms, cette nouvelle saison fait la part belle à la musique classique dans une version 2.0. Un romantisme parfois bercé par des influences entre Orient et Occident où excelle Bachar Mar-Khalifé, lui qui avait déjà envoûté les lieux en 2015, invoquant cette fois-ci le grand maitre de la musique nubienne, Hamza El Din.

Très attendu pour son retour, le Valentinois Chevalrex remonte sur son destrier avec un nouveau projet porté par des critiques unanimes. L’autre Valentinoise de l’année, c’est la danseuse de claquettes Stéphanie Roche qui convie ses illustres amis le 9 décembre pour un show exceptionnel : Legends & Friends ! Et de la danse, il en sera également question avec le Ballet junior de Genève (10 avril) et Arts & Facs, par nos étudiants maison, quelques jours plus tôt.

L’exclusivité se mêlera aussi à cette saison avec Al Di Meola, guitariste de jazz légendaire, pour lequel il a fallu réserver le théâtre de la Comédie pour un concert hors normes, hors-les-murs !

N’oublions pas l’humour, pour nous maintenir en éveil ! Tantôt cruels, tantôt burlesques, les rendez-vous amusants de l’année se déclineront autour des Pompes funèbres

Bémot, de Guillermo Guiz ou encore des Crazy Mozarts à l’approche de Noël. Pour clore cette programmation ambi-tieuse mais accessible, il fallait bien un rappel du succès 2018 sur les planches du théâtre avec Entre-Temps. Cette pièce originale fera résonner à nouveau les 180 ans d’histoire de ce lieu…

Cette saison encore, il y en aura pour tous les goûts, tous les âges ou comment faire rayonner le Théâtre de la Ville au milieu des points lumineux que constituent les équipements culturels de Valence. Bonne saison à tous !

Nicolas Daragon

Maire de Valence
Vice-président de la Région

 

Le Théâtre de la Ville, bientôt bicentenaire, est totale­ment ancré dans l’histoire de Valence. Il a conservé son charme indéfinissable, sa capacité exceptionnelle à faire sonner la musique, à porter les mots et à faire vibrer les émo­tions. Avec style, avec prestance, mais sans jamais de faux semblant.

À travers l’émotion artistique, se découvrir soi-même et reconnaître les autres, pourrait-être la devise de ce théâtre.

À travers la musique, relier le passé et l’avenir, le proche et

le lointain. Proposer de la musique classique à même de satisfaire les attentes des mélomanes avertis et d’emmener avec nous les moins connaisseurs ; chercher les artistes pop qui jouent de leur érudition pour mieux nous confondre en émotion, faire se croiser dans notre écrin rose et or, la musique savante orientale et l’élan de la musique contem­poraine et actuelle… Et jubiler de l’énergie des jazzmen aventuriers !

Plonger dans le théâtre par le rire, traverser les siècles en s’immergeant dans les classiques qui restent perpétuel­lement à redécouvrir, et faire de la place à de nouveaux metteurs en scène et humoristes qui débordent d’envie de bousculer tout ça. Avec la force que leur donne la soif de partager. Et puis créer les conditions pour que les parents et leurs enfants vivent ensemble de belles émotions, tout en ouvrant une fenêtre sur les différentes formes d’expression : lyrique, arts du cirque, marionnettes…

Et puis rêver de Broadway, faire confiance aux artistes du pays qui aiment tisser des liens, et composer toute une partie de la programmation avec des associations et des passionnés… En espérant que chacun s’y retrouvera et que nous nous retrouverons, tous, avec nos différences, autour de cette saison, et de bien d’autres encore…

Pierre Tabardel