Coup de cœur pour le chanteur mélancolique et flamboyant

Hérault de la scène électro de Bristol durant les années 90, Matt Elliott a choisi de s’affranchir des frontières tant géographiques que musicales à l’orée des années 2000 en s’installant en France et en y développant un univers folk, fortement teinté d’acoustique et de mélancolie.

Dans la lignée d’un Leonard Cohen, la noirceur qui teinte au premier abord sa musique laisse transparaître au fil des notes une lumière profonde, une dentelle d’émotions. Et ce n’est pas un hasard si l’on croise sur ses disques la pianiste virtuose Katia Labèque, le violoncelliste Gaspar Claus, ou encore Jeff Hallam, bassiste complice de Dominique.

Equilibriste du clair-obscur, Matt Elliott tisse au fil de ses albums le canevas d’un univers de plus en plus captivant dont Farewell to All we Know est l’éclatant chef-d’œuvre.

 

Concert co-organisé avec le Mistral Palace dans le cadre du festival Rock This Town #5

« Farewell to All We Know : Un chef d’œuvre de fragilité » – BenZine 20/03/2020

 

After !
La soirée se poursuit au Mistral Palace, 12 rue Pasteur à Valence. Entrée libre pour les personnes munies du billet pour Matt Elliott dans la limite des places disponibles.

Dates

13 novembre 2020 : 20h45

Durée : 1h15

Type : Musiques actuelles

Tarifs : D / adhérents Mistral Palace tarif réduit 15€

FacebookTwitterEmail